Troubles musculo-squelletiques (TMS)

Selon le dictionnaire, les troubles musculo-squelettiques (TMS) se définiraient ainsi : Affection périarticulaire, touchant surtout le membre supérieur, lié à une sollicitation excessive de l’articulation concernée. (Ce trouble est souvent d’origine professionnelle.)

 

Dans un cadre musical, le membre supérieur sera généralement un doigt, une main, un poignet, un coude, une épaule. Un trouble réellement causé par des activités professionnelles sera causé par des pratiques trop longues, une mauvaise utilisation de son corps et de ses articulations, la température inadéquate, une mauvaise posture, une mauvaise connaissance de son corps et de ses signaux de fatigue, un choix d’instrument mal adapté à sa morphologie et/ou ses capacités et le manque d’informations et d’outils tant chez les parents que les enseignants.

Parmi les conséquences des TMS, on compte évidemment les douleurs physiques ressenties par la blessure. Il est possible de vivre un réel désintérêt envers son instrument, mais aussi envers la musique en général.

 

Prenant en considération que l’apprenant aime la musique et que l’objectif n’est pas de le décourager, il faut savoir qu’il existe des solutions pour prévenir les troubles musculo-squelettiques. Il faut porter une attention particulière aux symptômes, se renseigner le plus possible, avoir une bonne hygiène de vie et une bonne hygiène de répétition, avoir une bonne conscience de son corps et axer sur la prévention. 

Évidemment, rares sont les blessures de ce type chez les jeunes enfants. Cependant, plusieurs études démontrent que les blessures apparaissent dès l’adolescence. Ainsi, la prévention a toute son importance, et ce, dès les premiers balbutiements à l’instrument. 

© 2018-2019  par M Piano

Créé avec Wix.com